La Sogescare et le Monde obscur...

     1617
20 Comments    23-03-2010


Première leçon de Force de Vente sauce locale...

Ah ben c’est pas la joie dans le monde motocycliste réunionnais !

Votre chroniqueur-critiqueur préféré ne se sent pas concerné outre mesure puisque Bmiste. Oui c’est pas pareil. Et c’est donc d’un œil salace que je vais comparer deux réalités qui pourraient bien être différentes pour le moins, si elles n’en étaient pas en définitive intimement liées, puisque la victime, une zoreil originaire de Bloomington en Arizona, a lié tractation avec la Sogescare, qui, comme son nom l’indique, vend des motos qui vous provoquent des éruptions cutanées et des culs tannés…

Mon œil a été attiré par l’affiche racoleuse de ladite boutique : « Dans l’Univers Obscur du Service Après-Vente », dit-elle, « Sogescare fait toute la lumière ».

Mouais. Mon proctologue vous dirait bien par où ils vous l’introduisent, la source de lumière bienfaitrice, mais laissons plutôt la plume à Mlle Calamonéos (de Bloomington en Arizona), qui nous narre ses déboires avec la Sogescare : 

« Information importante pour les femmes faisant de la moto et peut-être les hommes aussi !

            Si vous achetez une moto à Sogéscare et que vous tombez en panne, même si le vendeur vous dit « lors des révisions de votre moto ou tout autre problème, on vous prête une moto, une 125 bien entendu. »  Je me dis c’est sympa.

Mais la réalité est toute autre ! Pour la troisième fois ma moto est rapatriée à Sogéscare de St Paul, pour la même panne, parce que passer la soufflette ne suffit pas ! Lorsque des particules du réservoir descendent dans le carburateur, il n’y a pas beaucoup de choses à faire : nettoyer le carburateur à l’aide d’ultra son ou changer le carburateur sans oublier le réservoir !

Je ne vous cache pas qu’il n’y a aucun résultat puisque la même panne revient ! Le pire, c’est que ma moto je l’ai acheté neuve le 11 mars 2009 et qu’elle passe plus de temps chez Sogéscare que sur la route…

Depuis le 15 mars, Sogéscare a ma moto. Elle est à St Denis car à St Paul, ils n’ont plus de mécanicien moto ! Comme la réparation risque d’être longue, S.B., Responsable des Ventes, me propose un scooter 125 SilverWing comme véhicule de prêt. Je suis contente d’avoir pour la première fois une proposition pour un véhicule de prêt. Ce qui me convient car je n’ai pas de voiture ! Le jeudi 18 mars, je descends sur Sogéscare de St Paul pour le récupérer. Oui, mais voilà, c’est une CBF 125 ! La position est couchée sur le guidon, alors pour des jeunes de 20 ans, c’est cool ; mais je suis une femme de la trentaine et franchement je n’ai pas envie de me couchée sur la moto !! Sauf peut-être dans l’autre sens pour faire une petite sieste !!

Le mardi 23 mars, ils n’ont toujours pas de véhicule à me prêter, soit disant la direction ne répond pas…

Alors si vous êtes en panne avec votre moto, surtout mesdames n’allez pas voir Sogéscare, ils se moquent de vous, ils ne nous respectent pas.

Je vous fais un récapitulatif de ce qui se passe depuis le 15 mars 2010 :

 Lundi 15 mars : rapatriement de ma moto sur Sogéscare de St Paul pour la troisième fois et pour la même panne.

Mercredi 17 mars : proposition pour reprendre ma moto à 2000 € alors qu’elle est cotée 4000 € ! Du coup, on appelle S.B. pour savoir ce qu’on peut faire. Ma moto est toujours à Sogéscare de St Paul alors qu’ils n’ont plus de mécanicien moto ! S.B. va chercher ma moto pour qu’elle soit à St Denis le jeudi 18 mars. Il propose un véhicule de prêt le scooter 125 Silver Wing.

Jeudi 18 mars : j’appelle le chef de l’atelier à St Denis pour lui expliquer la panne. 17 h, on est à Sogéscare de St Paul pour récupérer le véhicule de prêt comme convenu. Sauf que c’est une CBF 125 ! Position couchée sur le guidon, je ne peux pas.

Le directeur de St Paul nous dit qu’il appellera le vendredi soir.

Vendredi 19 mars : aucune nouvelle.

Samedi 20 mars : aucune nouvelle.

Lundi 22 mars : aucune nouvelle.

Mardi 23 mars : toujours pas de véhicule de prêt…

Je me pose plusieurs questions :

1-      Où est le devoir de résultat ?

2-      L’affiche de confiance que nous pouvons voir à Sogéscare de St Paul n’est-elle pas mensongère ?

3-      Les services d’entretien des motos, de prêt de véhicule ne sont-ils pas incompétents ?

4-      Quel recours est-il possible puisqu’en tant que femme ils ne m’écoutent pas, voire même je les ennuie ( pour rester poli ) ?

Bonne route à tous. »

Merci Miss Calamonéos pour ces détails savoureux (je vous garde une petite place pour une sieste sur ma selle confort de ma BeuhmeuhVeuh si vous le voulez bien). Eh bien pour un univers obscur, la Sogescare a tapé fort dans le slogan !

Il ne leur manque plus que Dark Vador au Service des Ventes pour nous assaisonner à coups de tubes de néon !

En tout cas pour ce qui est de faire toute la lumière, la Sogescare, qui ne dispose plus de mécanicien sur la côte Ouest (eh ! les p’tits bricolos du Port :c’est l’moment d’ouvrir votre boutique de réparation de motos, car comme dirait mon banquier : la conjoncture socio-économique affiche des marqueurs de couleur verte !), donc la Sogescare, si elle fait la lumière, serait bien avisée de ne pas négliger la clientèle des motos dont la cylindrée est inférieure à 500 cm3 comme elle le fait là, bien sûr à grands renforts de promesses à tout crin avant bien sûr que le BlackBerry du Chef des Ventes ne réponde plus à l’indésirable, autre méthode commerciale bien connue ! Alors pour sûr, l’Univers redevient encore un petit peu plus obscur…

Décidément, quelques jours après le départ de Vergès et on peut l’espérer la fin de douze années de promesses bien annoncées mais jamais tenues, on peut entrevoir l’espoir qu’à la tête de la Sogescare, ils vont procéder aussi à des élections régionales et devenir un peu plus commerciaux et un peu moins prometteurs !

Courage ! Mlle Calamonéos, vous verrez, toute la lumière sera faite dans votre réservoir, ils vont faire plein de petits trous pour chercher tous les petits morceaux de plastique qui se désagrègent et bouchent votre carbu ! Vous verrez, c’est très joli, un réservoir sur lequel on a fait toute la lumière…

Et puis au pire, posez une pompe à injection sur votre moto, et vous aussi vous pourrez l’appeler « ma BM ».

Bon. Je vous attends toujours pour la petite sieste à l’ombre de mon top-case !… Bien à vous, et surtout, ne changez rien !