Mr Plus va t'en donner beaucoup plus!

     1162
20 Comments    05-06-2008


Inflation sauce massalé!

5% !… Cinq ! Ce sera le chiffre du jour, le chiffre du 5 Juin !… Ca correspond ! Dans quelques instants, quand vous aurez lu le post en entier, vous ne regretterez pas qu’on ne soit pas le 31…

Je me rends dans mon café préféré, oui, car j’en ai un maintenant après plus d’un an de présence sur l’Ile, il fallait bien que ça arrive ! Bon, tout ne s’est pas fait sans mal remarquez !

Après en avoir testés quelques uns sur ce que l’on nomme normalement un double-crème, j’ai jeté mon dévolu sur une bonne cafétéria où le personnel est à l’écoute de vos desiderata.

Parce que desiderata j’avais. Quand je commande un double-crème, je désire boire un double café, au lait, avec un petite couche de mousse, par dessus ! Cela ne signifie pas le double de pseudo-crème, en fait une émulsion de lait qui remplit au trois quart une toute petite tasse dans le fond de laquelle vous trouvez un fond de café. Quand je pense que certains aiment ça ! Mais je ne suis pas une réincarnation de vizirette, ni de la mère Denis ! La mousse, c’est bon pour la lessive, pas pour l’amateur de café au lait !…

Alors j’apprends donc qu’on ne demande pas dans ce cas un « crème ». On demande un « café au lait »… Bien Madame, désolé je ne travaille pas dans le milieu !

Eh bien, Ô surprise,  mon café au lait, entre hier soir 18h et ce matin 10h, soit en quasiment 16h, a pris 5% d’augmentation ! Et on n’est même pas le 1er du mois !

5% sur le café au lait ! C’est vrai que c’est indexé sur le cours du pétrole le café au lait ! Il faut bien faire venir le café d’Amérique du Sud dans des bateaux, et le lait des Hauts dans un camion citerne qui consomme du gas-oil, mais quand même !

Je sais que ça fait papy, mais dans ma verte campagne métropolitaine, je payais le grand crème sans les trois litres de mousse à peine 1,50€ il y a moins de deux ans ! Mais je n’étais certes pas sous les tropiques !

Courage, courage ! Mais le plaisir de boire un café en terrasse est incomparable avec celui de le boire sur sa varangue, même si à ce prix-là, on est enclin à se demander si on ne rémunère pas les passants de leur prestation de passage !

L’Ile intense !!!…